Inséparable de sa tablette graphique, l'infographiste réalise vos visuels digitaux

Dans le secteur du dessin et du visuel, le terme de graphiste désigne un professionnel de l'image versé dans la communication. Mais aujourd'hui, l'apparition de l'informatique et la démocratisation d'Internet ont engendré la naissance d'un graphiste d'un nouveau genre : l'infographiste. Celui-ci se spécialise dans la création d'images par ordinateur. Auteur de toutes sortes de supports print et web, ce métier est en plein essor.

Infographiste freelance

Infographiste freelance : est-ce un graphiste ?

La proximité entre les termes de ‘graphiste' et ‘d'infographiste' prête à confusion. Cela dit, si l'infographiste est effectivement un graphiste, il faut comprendre qu'il y a bel et bien une différence entre ces deux métiers.

Répétons-le : un graphiste est un professionnel de la communication par l'image. Il dispose de compétences qui lui permettent non seulement de créer des supports graphiques, mais également de les concevoir en amont. C'est donc un terme très générique, recouvrant une multitude de spécialités. C'est le cas de l'infographiste.

Pour clarifier cette différence, prenons le métier de webdesigner. Cette profession vise à assurer la cohérence visuelle et l'ergonomie d'un site web. Le webdesigner est donc un graphiste : il sait effectivement communiquer par l'image. Cela est également vrai pour un animateur flash ou un directeur artistique, par exemple.

En bref : tous les infographistes sont donc des graphistes, mais tous les graphistes ne sont pas des infographistes. D'ailleurs, dans le cas où un freelance se lance en tant qu''Infographiste-webdesigner', cela signifie simplement qu'il s'agit d'un infographiste (personne spécialisée dans la production de visuels digitaux) s'étant spécialisé sur l'ergonomie des sites web.

L'infographiste, pour sa part, se concentre sur la production des supports numériques. Son nom montre qu'il travaille avant tout sur ordinateur, à l'aide d'une tablette graphique (bien que quelques infographistes se soient fait une force de travailler à la souris et au clavier). Cela passe par une maîtrise parfaite de logiciels de graphisme : le plus souvent, ce sont des logiciels de PAO/DAO (Photoshop, InDesign, Quark Xpress…) ou de 3D (Maya, 3DSmax, Blender…).

Les missions de l'infographiste

Etant donné qu'un graphiste peut être à la fois un infographiste, un directeur artistique ou un graphiste rédactionnel, ses missions varient. Cela dit, il existe un ‘cœur de métier' qui, lui, ne change pas. Et l'infographiste n'y déroge pas :

  • Tout d'abord, il s'agit de cerner les attentes du client. L'infographiste doit donc s'intéresser à son univers et comprendre quelle est la problématique posée ;
  • A partir de ces informations, il réalise un premier jet des créations à venir. Ces esquisses et croquis, baptisées rough sont souvent réalisées au crayon (s'il est issu d'une formation certifiante, l'infographiste a également des compétences de dessin). Cela dit, rien n'empêche l'infographiste de les produire aussi à l'ordinateur ;
  • Les roughs ayant permis de préciser ce que le client recherchait, l'infographiste peut commencer la production des visuels définitifs ;

Contrairement à d'autres professions (le directeur artistique, par exemple, s'en écartera plus facilement pour une mission plus proche de l'exécutif et de l'éditorial), l'infographiste est très proche de ce cœur de métier : c'est un créatif. Bien souvent, il doit tenir compte d'une charte graphique, cet élément à partir duquel est créée l'identité d'une marque.

Sauf exception, l'infographiste est à même de travailler sur la plupart des supports digitalisés. Il peut donc aider à reprendre la charte d'un site web, réaliser une retouche photo ou créer un flyer destiné à l'impression. Mais encore une fois, il aime se spécialiser.

Le choix d'un infographiste freelance

Nombreux sont les professionnels à l'affirmer : pour être un bon infographiste, il ne suffit pas d'avoir de l'imagination. Il faut également maîtriser plusieurs logiciels. Côté clients, intéressez-vous donc à ceux que votre freelance utilise pour la mission : ils sont régulièrement précisés sur le CV. Côté freelance, songez à vous familiariser avec plusieurs d'entre eux : cela vous aidera à faire la différence.

En termes de profil, l'infographiste freelance doit savoir revoir son travail. Il arrivera à plusieurs reprises qu'une personne ne soit pas satisfaite par ses premières esquisses. Dans ce cas, il n'y pas le choix : il devra modifier son travail, et parfois même le reprendre à zéro. Inutile de dire, donc, qu'il faut savoir se montrer patient.

Pour la formation, il est certain qu'un professionnel certifié aura toujours un bagage plus conséquent. Cela dit, les métiers artistiques ont toujours un lot d'autodidactes disposant d'un certain talent. En tant que client, restez donc ouvert, et surtout, demandez le portfolio (les graphistes parlent plus volontiers de ‘book').

L'infographie est déjà une spécialisation en soi. Cela dit, beaucoup de professionnels vont plus loin. Chara designers (pour les personnages), motion designer (pour l'animation), architecte 3D (pour les bâtiments)… Ces spécialisations sont intéressantes car cela indique au client que le freelance s'intéresse spécifiquement à un aspect de la création visuelle, et donc qu'il est particulièrement expérimenté sur ce sujet.

Devenir infographiste freelance : quelles formations ?

Les formations permettant de devenir infographiste freelance démarrent à bac +2, avec un BTS en communication visuelle ou design graphique. Au-delà, les grandes écoles telles que les Beaux-Arts proposent des formations de niveau bac +5.

Il existe également des écoles privées. La plus réputée en la matière est l'école des Gobelins, à Paris. Toutefois, ce genre d'écoles est assez cher (malgré des aides au financement), et l'apprenti doit justifier d'une motivation sans faille. C'est le cas de la Prépa Gobelins, dont les frais de scolarité s'élèvent à 7 100 euros.

Le salaire de l'infographiste (salarié ou freelance) ?

A niveau bac +2, un infographiste salarié démarre en moyenne à 1150 euros nets. Son salaire double avec l'avancée de sa carrière, atteignant 2300 euros nets.

Pour le freelance, en revanche, aucune garantie n'est apportée : son revenu dépend uniquement de ses périodes de travail. Celui-ci fixe ses prix au forfait (le travailleur fixe un tarif en estimant le temps de travail) ou à l'heure (dans ce cas, un tarif à l'heure est donné, et la facture est établie après-coup en fonction du temps passé). De la même façon, un tarif à la journée est également envisageable.

De la sorte, on estime qu'un infographiste peut gagner, en fonction de ses prétentions et de la quantité de travail effectuée, de 0 à 4000 euros. Cela dit, il reste possible de préciser cette fourchette : le tarif journalier moyen d'un graphiste freelance est légèrement au-dessus de 300 euros. Ce tarif évolue selon les spécialisations.

L'infographiste en chiffres

On estime à environ 1 500 le nombre d'infographistes salariés en France. Du côté des freelances, il est difficile de connaître leur nombre exact : en effet, les infographistes ayant tendance à se mêler à d'autres spécialités ou à se présenter comme simples graphistes, il devient délicat de les dénombrer.

Toutefois, le monde du graphisme dans son ensemble est assez paritaire : on compte 46% de femmes pour 54% d'hommes en 2017. A l'image des milieux du marketing et de la communication, les arts digitaux sont en fort développement. Sur une étude de 500 créatifs freelance, la moitié (53%) a noté une augmentation de son chiffre d'affaires en 2017.

Depuis 2009, grâce à 404Works, plus de 5 000 clients - des grands groupes et des startups - trouvent les meilleurs professionnels Infographiste. Le service est 100% gratuit et sans commission : vous contactez les prestataires en direct.

Nos clients

Comment ça marche ?

1 Déposez une annonce
Publiez une demande de devis, c'est gratuit et sans engagement.

2 Recevez des propositions
Vous êtes averti par email dès qu'un freelance répond.

3 Discutez et négociez
Comparez les offres et négociez grâce à la messagerie privée.

freelance

Mise en relation directe et gratuite avec les meilleurs freelances.
Sans commission.

Déposer une annonce


S'inscrire en tant que freelance



Découvrez l'annuaire freelance

Annuaire Infographiste freelance
Julie Vollet
Quentin Drouvin
Florian Bridoux
Jeremy Provenzano
Clément Cardoso
ADB Communication

Annuaire freelance

Les dernières missions

Annonces freelance Infographiste
Vidéo clip de présentation nouvelle concession automobile Design et création Commentaires  9
Recherche Infographiste 3d généraliste Design et création Commentaires  6
Modélisation précise d'une bouteille de Rhum (3ds max) et... Design et création Commentaires  7
Commuity manager - Graphiste Design et création Commentaires  16
Développeur Web - HTML/CSS Gestion de projet et conception Commentaires  17
Annonces freelance

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies (et des pancakes).

Fermer

452 freelances en ligne actuellement. Voir les profils connectés

Fermer