Avez-vous les qualités requises pour vous lancer en freelance ?

Il y a 2 mois


Salarié ou freelance ? Votre cœur balance et vous vous demandez si vous avez le profil pour faire le choix de l’indépendance ? Voici les 7 qualités qu’on retrouve le plus souvent chez les freelances (mais aussi chez les entrepreneurs) qui réussissent sur le long terme.

Freelancing

Le goût du risque, quitte à renoncer (au moins temporairement) à un certain confort

Se lancer en freelance implique forcément de se mettre en danger. Ainsi, il est préférable d’avoir le tempérament d’un entrepreneur pour réussir. Si les revenus irréguliers ne vous font pas peur et que vous savez qu’il va falloir « pivoter », lancez-vous ! Il est essentiel d’anticiper la phase de démarrage de votre activité, qui se traduira mécaniquement par une baisse de votre train de vie. En effet, il faut prévoir le temps de convaincre vos premiers clients et de vous bâtir un début de réputation. On considère généralement qu’il vous faut à minima mettre de côté l’équivalent d’un an de revenu pour vous lancer sereinement. En cours de route, évidemment, tout ne se passera pas comme prévu, il sera parfois nécessaire de « pivoter », c’est à dire de changer votre positionnement, de vous adapter à la réalité. Là encore, votre capacité d’adaptation sera mise à rude épreuve.

L’autonomie, pour savoir s’organiser seul

Ne comptez que sur vous-même… C’est un conseil que pourraient donner de nombreux freelances. Etre autonome signifie que vous vous sentez capable de gérer les situations difficiles : les projets qui sont à la limite de vos compétences, les aspects plus rébarbatifs : administratif, comptabilité, etc. Mais attention, cela ne signifie pas que vous devez tout faire solo ! L’autre qualité qui complète l’autonomie est de savoir s’entourer : avec de bons partenaires, vous irez plus loin.

Une passion qui vous anime

Evidemment, si vous envisagez de devenir indépendant, c’est parce que vous aimez votre métier. Qu’il s’agisse d’un domaine créatif (graphiste, web designer), technique (développeur, informaticien) ou plus littéraire (rédacteur), votre activité en freelance ne doit pas être simplement votre « gagne pain ». Fini le job alimentaire, vous allez enfin pouvoir vivre de votre passion, et ça, c’est sacrément motivant !

Une certaine polyvalence pour affronter toutes les facettes du métier

Vivre de sa passion, c’est bien mais cela se traduit par une somme de tâches qui n’ont aucun rapport avec votre cœur de métier : la gestion de votre comptabilité (même si vous faites appel à un comptable, il faut avoir un socle minimum de connaissances pour échanger avec lui), les obligations administratives (et elles sont nombreuses…). Ainsi, la polyvalence ne doit pas vous effrayer. Elle vous permettra aussi de vous dépasser quand certains de vos clients vous formuleront des demandes qui - a priori - ne sont pas dans vos cordes.

La discipline, pour tenir sur la durée

S’imposer un rythme de travail est difficile, surtout quand aucun patron n’est là pour vous rappeler à l’ordre ou vous demander vos résultats. Cette fois, le boss, c’est vous… Enfin, vous êtes votre propre patron. Un minimum de rigueur est indispensable pour vous permettre de vous auto-motiver mais aussi de vous auto-évaluer et enfin, de vous auto-former. Ainsi, il est bon d’établir des routines quotidiennes, par exemple sur la recherche de nouvelles missions. Les plateformes spécialisées ne manquent pas (404Works ou freelance-informatique.fr).

La résilience, indispensable pour surmonter les échecs

Entreprendre en freelance c’est aussi être lucide sur la possibilité d’un (ou plusieurs) échec(s). Il faut être suffisamment combatif pour considérer qu’un échec est riche d’enseignements et qu’il peut être le début d’un futur succès. Si vous avez plutôt tendance à baisser les bras lorsque vous échouez… Ou pire, que vous préférez ne même pas essayer, alors le freelancing n’est sûrement pas fait pour vous.

La diplomatie, pour gérer les clients difficiles

Enfin, être diplomate est une qualité essentielle dans toutes les phases de la relation avec vos clients, de la négociation en amont à la facturation, à la fin de la mission. C’est un élément fondamental qui vous demandera de faire preuve de patience et d’écoute, aussi dans le but de les fidéliser.

Looking for the english version of 404Works? Let's go!

Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies (et des pancakes).

Fermer

269 freelances en ligne actuellement. Voir les profils connectés

Fermer