Guide pratique des 15 règles d’or pour optimiser le SEO de votre site

Il y a 4 mois


Être présent en ligne ne suffit pas, encore faut-il se rendre visible. C’est là que le SEO intervient. On entend par cette notion le fait d’optimiser son site Internet (pas seulement d’un point de vue technique, mais aussi éditorial voire ergonomique) aux moteurs de recherche. Cet article vous propose une « check-list » des 15 règles d'or permettant d’optimiser votre référencement naturel. Il vous sera ainsi possible de vérifier que vous appliquez bien les bonnes pratiques pour mettre toutes les chances de votre côté.

SEO

Ces 15 recommandations sont incontournables et ont une portée générale. D’autres, plus précises et sans doute mieux adaptées à votre secteur d’activités peuvent être prodiguées par une agence SEO compétente.

Le nerf de la guerre : la sémantique

Contrairement aux premières années du Web, les moteurs de recherche arrivent facilement à savoir si le contenu que vous publiez est intéressant ou non. Ainsi, il est devenu inutile de matraquer vos visiteurs avec des mots-clés que vous pensez pertinents mais qui ne présentent aucun intérêt éditorial.

Voici les 5 bonnes pratiques à retenir pour développer votre référencement naturel grâce à vos contenus :

  • Publiez le plus régulièrement possible. Lancer un blog ou une zone d’actualités sur votre site est une excellente idée pour attirer plus de trafic, mais encore faut-il s’y tenir et l’alimenter régulièrement. Votre support pourrait bien être retenu pour figurer sur Google Actualités, le graal en matière de référencement.
  • Creusez le sillon de vos cocons sémantiques. Le cocon sémantique désigne un ensemble de termes proches et complémentaires qu’utilisent régulièrement vos visiteurs dans leurs recherches sur le Web. A vous de décliner vos contenus selon ces termes afin de répondre à toutes les demandes.
  • Publiez des articles de fond, qui sont réellement utiles ou intéressants. Des brèves de quelques lignes seulement ont peu de chances d’être bien référencées. Il est préférable d’opter pour des contenus très qualitatifs (donc plutôt longs) qui apportent une information complète à l’utilisateur.
  • Ne misez pas tout sur le texte. Alors certes, le texte est la « matière » préférée des moteurs dans la mesure ou c’est ce contenu qui sera déterminant pour votre position. Cependant, pensez aussi aux images (plus attractives notamment dans les aperçus), aux infographies (qui circulent très bien sur les réseaux sociaux) et aux vidéos (qui sont une autre clef d’entrée).
  • Structurez vos contenus, rythmez la lecture. Personne ne lit 100 % d’un article du premier coup, vos visiteurs auront tendance à lire en diagonale ou à piocher les infos qu’ils jugent utiles à partir de vos titres. Il est donc primordial de bien séquencer vos pages, afin de les rendre le plus ergonomique possible.

Les mains dans le cambouis : la technique

Techniquement, ce qui différencie un site orienté SEO d’un site moins performant ne saute pas yeux. Il va falloir en effet vous intéresser au code lui-même (et oui, du bon vieux HTML) car certaines optimisations permettent de grimper dans les résultats.

Quelques exemples d’améliorations techniques à vérifier sur votre site pour booster son SEO :

  • Structurez vos contenus. Et oui… On se répète, mais cette recommandation est aussi valable techniquement. Le code produit par votre site doit bien différencier les titres (avec plusieurs niveaux), les paragraphes, les listes, etc. Le balisage dit « sémantique » est très important et permet aux moteurs de mieux appréhender le contenu qu’il entoure.
  • Respectez les standards. Sur ce point, il vaut mieux être à jour. Certains services permettent de tester le respect des normes (notamment celle édictées par le W3C) de votre site, vous pourrez ainsi vérifier qu’aucun contenu ne se retrouve caché et donc invisible pour les moteurs de recherche.
  • Réduisez la vitesse de chargement de vos pages. C’est devenu un critère absolument primordial. Plus votre site ira vite, meilleur sera votre référencement. Si vous êtes chez un hébergeur mutualisé et que vos pages sont à la traine, il est peut-être temps d’investir dans une solution plus musclée (VPS par exemple). Aussi, un bon système de caches peut vous faire gagner de précieuses millisecondes.
  • Soignez vos URL. Vous savez, l’adresse de vos pages web. Faites en sorte qu’elles soient explicites (en reprenant le titre de la page), pas trop longues, et surtout qu’elles s’insèrent dans une hiérarchie bien établie, permettant par exemple de remonter à la rubrique parente. Exemple d’URL propre : monsite.com/rubrique-principale/sous-rubrique/titre-de-mon-article/
  • Réparez vos liens brisés. Qui aime vivre dans une maison mal entretenue ? Sur votre site, le principe est le même : pensez à vérifier que vos liens (internes et externes) pointent aux bonnes adresses. Si ce n’est pas le cas, les moteurs risquent de considérer que votre site est à l’abandon…

Gardez un oeil sur votre popularité : le netlinking

Attention, ici rien à voir avec votre nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux. On parle des liens qui pointent vers votre site (backlinks) et de leur qualité. Pour améliorer votre référencement, il est indispensable que d’autres sites tirent des liens vers vos pages.

Et inutile d’attendre patiemment que ça vienne tout seul, il y a certains leviers que vous pouvez activer dès maintenant :  

  • Pour être cité, devenez un expert. C’est encore le moyen le plus efficace pour faire autorité sur la toile. En développant votre expertise sur votre domaine d’activités et en étant suffisamment pédagogue dans vos contenus, vous attirerez naturellement les liens entrants.
  • Disséminez vos contenus pour les rendre repérables. Sur les réseaux sociaux ou les plateformes vidéo, vos contenus peuvent ainsi ramener du traffic et générer de nouveaux liens.
  • Établissez des partenariats. A l’époque on faisait de l’échange de liens. Cette pratique n’a plus vraiment cours à notre époque, mais le fait de tisser un réseau avec des partenaires éditoriaux peut-être un bon levier pour multiplier les liens qui arrivent chez vous.
  • Faites l’actualité. Par la présence de liens sur des sites d’actualité, votre site pourrait rapidement grimper dans les résultats de recherche. Ce sont en effet les backlinks les plus recherchés, ceux qui sont le plus valorisés.
  • Ne négligez pas votre réputation. Les notes que les utilisateurs vous attribuent sont cruciales car si elles sont négatives, elles peuvent freiner l’apparition de backlinks.

Looking for the english version of 404Works? Let's go!

Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies (et des pancakes).

Fermer

1141 freelances en ligne actuellement. Voir les profils connectés

Fermer