3 bonnes raisons de travailler en freelance dans le secteur du luxe

Il y a 7 mois


La spécialisation est un facteur de succès pour les travailleurs indépendants. Ainsi, choisir un secteur de prédilection pour mener à bien sa carrière de freelance est une étape clef pour se faire un nom et progresser. Le luxe a de quoi vous faire de l’oeil, voici 3 bonnes raisons qui devraient vous convaincre de travailler dans le luxe.

Luxe

1. La reprise économique dans le luxe est spectaculaire

Malgré un recul de 23% de chiffre d’affaires en raison de la crise Covid-19 en 2020, le secteur a rebondi de façon spectaculaire avec une augmentation de chiffre d’affaires global évaluée à +29% en 2021 ! Par ailleurs, les 100 plus grandes marques de luxe ont plutôt bien résisté dans cette période de crise sanitaire.

Voici deux tendances sur le long terme montrent qu’il est urgent d’investir votre carrière dans le secteur du luxe :

- Les marges gonflent d’année en année (et ça risque de s’accélérer avec l’inflation) : en d’autres termes, un produit de luxe est vendu plus cher qu’hier, et la marque qui la produit génère davantage de bénéfices.
- Le marché lui aussi connait une croissance exponentielle. Comprenez que le nombre de clients augmente et que leur pouvoir d’acheter (du luxe !) augmente lui aussi. C’est donc un fait : les riches sont de plus en plus riches… et ils sont plus nombreux !

Résultat : les groupes élargissent leurs portefeuilles par l’acquisition de nouvelle marques, et créent autant de postes à des fonctions stratégiques : dans la vente, la communication, le marketing. Compte tenu des difficultés à recruter des profils adaptés en CDD ou CDI, les maisons externalisent et confient les missions non réalisables en interne à des free-lances. Ce constat se vérifie dans les métiers de la création (styliste, modéliste) mais pas seulement : les métiers de la communication (community manager, chargé de communication) sont aussi concernés.

2. Le secteur du luxe se transforme sous l’effet de la digitalisation

Depuis quelques années, les maisons traditionnelles qui font partie de notre patrimoine sont confrontées à un enjeu majeur : celui de la digitalisation. Ce défi concerne à la fois la vente des articles avec l’essor de la vente en ligne, mais aussi la communication et le marketing.

La crise liée au Covid-19 a bien sûr accéléré la croissance des vente en ligne au détriment des points de vente physiques. Et vous avez sans doute remarqué que dans les grands magasins ou dans les boutiques de luxe, de nouveaux dispositifs numériques accompagnent l’expérience d’achat, c’est ce qu’on appelle le « phygital ». On parle aussi de digitalisation des points de vente. Evidemment, pour inventer, maintenir et déployer ces nouveaux outils, des talents sont recherchés.

La communication des grandes marques de luxe connait une transformation profonde avec des budgets publicitaires de plus en plus tournés vers les réseaux sociaux et les influenceurs, au détriment de la publicité médias. Ainsi, de nouveaux métiers dédiés à cette digitalisation émergent et s’installent durablement dans les organigrammes des grandes maisons.

L’exemple le plus flagrant est la recherche de profils hybrides, à la fois techniques et éditoriaux pour accompagner la  dissémination des produits en ligne (sur le web, les réseaux sociaux, les plateformes de vente en ligne, etc.).

3. La proximité et l’effet « réseau » jouent particulièrement dans le secteur du luxe

Il ne vous aura pas échappé que la France est championne mondiale en matière de luxe. Les grandes marques sont essentiellement françaises (LVMH, L’Oreal, Kering, etc.). Autant en faire un atout, surtout si vous vivez à Paris ou en région parisienne, les sièges de ces groupes ne sont pas bien loin… Et même si le télétravail est désormais incontournable, il n’en reste pas moins que la proximité reste un argument de poids pour faire valoir votre profil.

Travailler pour l’une de ces marques pendant un certain temps vous ouvrira certainement les portes d’un concurrent à court ou moyen terme. Ainsi, il n’est pas rare que les profils les plus recherchés se retrouvent « chassés ». C’est ce qu’on appelle l’effet « réseau ». La mode par exemple est un petit milieu au sein duquel tout le monde se connait.

Travailler dans le luxe est une question de goût mais certaines qualités relationnelles se révèlent indispensables pour profiter de cet effet de réseau et mettre à profit vos relations.

Looking for the english version of 404Works? Let's go!

Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies (et des pancakes).

Fermer

1045 freelances en ligne actuellement. Voir les profils connectés

Fermer