Comment obtenir un Kbis en tant que freelance ?

Il y a 8 mois


Lorsque vous décidez de vous lancer en freelance, il est important de comprendre les contraintes administratives et légales de votre activité. L'un des documents les plus importants que vous devrez obtenir en tant que freelance en France est le Kbis. Comment l’obtenir ? A quoi sert-il réellement ? Réponses dans cet article.

Kbis

Qu'est-ce qu'un Kbis ? La carte d’identité de votre entreprise

Le Kbis est un document officiel qui atteste de l'existence légale de votre entreprise en France, c’est en d’autres termes la carte d’identité de votre entreprise. Il est délivré par le registre du commerce et des sociétés (RCS) et est souvent exigé par les clients, les partenaires commerciaux, les fournisseurs et les institutions financières pour prouver que votre entreprise est en règle sur le plan administratif et fiscal.

Le Kbis contient des informations essentielles sur votre entreprise, notamment son numéro d'identification, sa forme juridique, son capital social, son adresse, et l'identité de ses dirigeants.

Obtenir un Kbis en tant que freelance : tout dépend de votre forme juridique

Dois-je obtenir un Kbis en tant que freelance ? La réponse à cette question dépend essentiellement de la forme juridique que vous choisissez pour votre activité. En France, il existe plusieurs options pour les freelances, notamment la micro-entreprise (anciennement l’auto-entreprise), l'entreprise individuelle, l'entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL), la société par actions simplifiée (SAS dans sa forme collective, SASU dans sa déclinaison individuelle).

Micro-entreprise (auto-entreprise) : Si vous optez pour la micro-entreprise, l'obtention d'un Kbis n'est généralement pas nécessaire, car cette forme juridique est simplifiée et ne requiert pas d'immatriculation au RCS. Cependant, vous devrez obtenir un numéro SIRET pour votre activité.

Autres formes juridiques : Si vous choisissez une autre forme juridique, telle qu'une entreprise individuelle, une EIRL ou une société (par exemple une SASU), vous devrez vous immatriculer au RCS pour obtenir un Kbis.

A retenir : il est possible de commencer votre activité sans Kbis, en optant pour la micro-entreprise, puis d’évoluer vers une société qui vous permettra d’obtenir un Kbis.

L’immatriculation au RCS pour obtenir un Kbis provisoire

Comment obtenir un kbis en tant que freelance ? L'immatriculation au RCS est la première étape. Voici les étapes à suivre :

Tout d’abord, rassemblez les documents nécessaires : Vous devrez fournir certains documents, tels que votre pièce d'identité, un justificatif de domicile, une déclaration sur l'honneur de non-condamnation, et éventuellement d'autres documents spécifiques à votre situation.

Renseignez ensuite le formulaire d'immatriculation : Vous pouvez généralement effectuer cette démarche en ligne sur le site de la CCI (Chambre de Commerce et d'Industrie) de votre région. Le formulaire d'immatriculation vous demandera des informations sur votre entreprise (sa dénomination, son siège social, sa forme juridique, et ses activités).

Vous devrez payer des frais d'immatriculation : L'immatriculation au RCS implique des frais, qui varient en fonction de la forme juridique de votre entreprise. Assurez-vous de payer ces frais selon les modalités spécifiées par la CCI.

Enfin, attendez la confirmation : Une fois que vous avez soumis votre demande d'immatriculation et payé les frais, vous devrez attendre que la CCI traite votre demande. Une fois approuvée, vous recevrez un extrait Kbis provisoire.

L’obtention du Kbis définitif

L'extrait Kbis provisoire que vous recevez après l'immatriculation au RCS n'a qu'une valeur limitée. Pour obtenir le Kbis définitif, vous devrez généralement suivre ces étapes supplémentaires :

Publication d’une annonce légale : En France, la publication d'une annonce légale est une étape obligatoire pour obtenir le Kbis définitif. Cette annonce doit être publiée dans un journal habilité à recevoir des annonces légales dans votre département.

Envoi de l'annonce légale à la CCI : Une fois l'annonce légale publiée, vous devrez transmettre une copie à la CCI.

Réception de votre Kbis définitif : Après avoir reçu l'annonce légale et vérifié que toutes les formalités sont remplies, la CCI vous délivrera le Kbis définitif, qui est un document officiel attestant de l'existence légale de votre entreprise.

La mise à jour de votre Kbis en cas de changement

Une fois que vous avez obtenu votre Kbis, il est important de le mettre à jour en cas de changement dans votre entreprise, tels que le changement d'adresse, de dirigeants, ou de forme juridique. Vous devrez informer la CCI de ces changements pour maintenir votre Kbis à jour et éviter tout problème administratif.

En conclusion, obtenir un Kbis en tant que freelance en France est une étape importante pour établir la légitimité de votre entreprise aux yeux des tiers. Le processus d'immatriculation au RCS peut sembler complexe, mais il est essentiel pour vous conformer aux lois et réglementations en vigueur.

N'hésitez pas à consulter un expert comptable ou un conseiller juridique pour vous guider à travers ce processus si nécessaire. Une fois que vous avez obtenu votre Kbis, assurez-vous de le maintenir à jour en cas de changement dans votre entreprise.

Looking for the english version of 404Works? Let's go!

Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies (et des pancakes).

Fermer

132 freelances en ligne actuellement. Voir les profils connectés

Fermer