Community manager freelance : il ne suffit pas de publier à tout va n'importe quelle information !

Il y a 3 années


David Masserot est community manager freelance depuis quelques mois. Il a décidé de répondre aux questions de 404Works sur ce qu'il l'a motivé à se lancer en indépendant. Il nous livre également sa perception du statut de freelance.

Miaou ! L'espace de travail de David.

David habite Le Mans, son activité est de proposer une présence sur le Web aux entreprises. Le but est de développer leur activité, leur notoriété et leur visibilité sur Internet, principalement à travers les réseaux sociaux et les blogs.

Ce travail peut se pratiquer facilement à distance et dans ce domaine d'activité, il est assez facile d'avoir un statut en Freelance. Beaucoup d'entreprises et d'agences de communication font appel à des prestataires, pour des missions de courtes durées.

Ce qui est intéressant dans ce métier, c'est la diversité de l'activité, le contact avec le client, la responsabilité de l'e-réputation de l'entreprise. C'est très valorisant d'être le garant de l'image de l'entreprise sur Internet.

L'activité du CM ne se limite à publier n'importe quelle information

Il est difficile d'évaluer le travail d'un community manager. Il ne suffit pas de publier à tout va n'importe quelle information, mais bien d'établir une vraie présence et stratégie de communication. Du coup, cette recherche, cette veille prend du temps ! Un de mes clients a eu du mal à le comprendre !

Le freelancing pour moi représente une liberté dans le travail, dans le choix des missions. Cela permet également de s'organiser, pas d'horaire fixe, pas forcement de week-end mais de prendre le temps nécessaire pour s'occuper de sa famille à n'importe quel moment de la journée.

Le statut est précaire, il faut prendre des assurances

Le statut de Freelance est un peu précaire ! il faut absolument prendre des assurances afin d'avoir la meilleure protection sociale possible. Le statut d'auto-entrepreneur est assez facile à mettre en place. Il existe cependant des alternatives au freelancing, je pense que moi-même je vais me diriger vers un statut de salarié indépendant (ou portage salarial). Cela permet d'avoir la même couverture sociale q'un salarié mais avec la liberté d'un freelance.

Le mot de la fin

« Si vous vous ennuyez sur les médias sociaux, c'est parce que vous essayez d'obtenir plus de valeur que vous en créez ».

Consulter le profil freelance de David, sur 404Works.

Looking for the english version of 404Works? Let's go!

Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies (et des pancakes).

Fermer

830 freelances en ligne actuellement. Voir les profils connectés

Fermer