Infographie : le profil du Freelance en 2020

Il y a 1 mois


Nous publions aujourd’hui notre infographie sur les freelances en 2020 ! Vous y trouverez les statistiques issues des inscriptions sur 404Works en 2019. L’étude fait le point sur les principales caractéristiques de la population freelance en France : la proportion entre les femmes et les hommes, l’âge moyen du freelance, son niveau d’expérience et d'études, son statut juridique, etc.

Infographie freelance 2020

Étude freelance 2020 - Infographie
Pour suivre l’évolution de nos chiffres, vous pouvez consulter l’étude sur les freelances publiée l’année dernière.

Toujours un peu plus d’hommes que de femmes chez les freelances

Le rapport homme / femme chez les freelances évolue très légèrement au profit des hommes cette année avec 53% d’hommes et 47% de femmes, contre respectivement 52% et 48% l’année dernière). Cet indicateur est cependant assez statique sur le long terme, les écarts d’une année sur l’autre restent faibles.

Les freelances, une population qui tend à rajeunir

Cette année, presque la moitié des freelances inscrits ont entre 25 et 35 ans (49%) alors que l’année dernière, cette tranche d’âge ne représentait que 44% (5 points d’augmentation). La tranche de 18 à 25 ans arrive - comme l’an dernier - en deuxième position, elle diminue légèrement, passant de 24% l’année dernière à 20% cette année. Le nombre de freelances entre 35 et 45 ans est relativement stable d’une année sur l’autre (20% cette année, 19% l’année dernière, 20% en 2018). Le groupe des 45 - 55 ans diminue légèrement (8% cette année, 10% en 2019, 9% en 2018) et la part des freelances de plus de 55 ans est stable (3% sur les 3 dernières années).

Expérience professionnelle : le freelancing séduit en début de carrière

71 % des freelances ont une expérience professionnelle de moins de 5 ans. La tranche la plus représentée cette année se situe entre 1 et 3 ans d’expérience (27%), tandis que l’année dernière, c’était la tranche supérieure (entre 3 et 5 ans d’expérience, 31 %) qui dominait. On constate depuis plusieurs années une tendance à la baisse concernant les années d’expérience des nouveaux inscrits. On peut en conclure que les freelances se lancent en indépendant de plus en plus tôt, parfois même dès le début de leur carrière.

Statut juridique : la micro-entreprise progresse

Par rapport à l’année dernière, le statut de la micro-entreprise (anciennement auto-entreprise) progresse encore d’un point et représente plus des trois quarts des indépendant (76%). La simplicité des démarches et surtout la hausse des plafonds de chiffres d’affaires permettant de choisir ce régime expliquent sûrement cet engouement. Ce choix de statut se fait au détriment de l’entreprise individuelle et de la société (SAS ou SASU), moins attractives. Le portage salarial gagne lui 1 point par rapport à l’an dernier.

Les métiers Freelance : rédacteurs, graphistes et développeurs web toujours en tête

Cette année, le métier de rédacteur est toujours le plus représenté sur la plateforme. Les graphistes et les développeurs web occupent toujours respectivement la deuxième et la troisième place du podium. Parmi les métiers « qui montent » cette année, on note les traducteurs (qui gagnent une place, les développeurs front-end et les illustrateurs qui font leur entrée au classement.

Le télétravail toujours en progression chez les freelances

Le télétravail progresse cette année de 2 points par rapport à l’an dernier : ils sont désormais 68% à déclarer travailler à distance. Ils étaient 66% dans ce cas l’année dernière, et 65% l’année précédente. A noter : 70% des freelances se déclarent flexibles sur le lieu des missions, à savoir qu’ils sont prêts à se déplacer chez le client, ou à réaliser la prestation à distance.

Le profil type du freelance a un Bac +5

Le niveau d’étude progresse par rapport à l’an dernier. En effet, les freelances sont désormais 45% à avoir un Master (Bac +5), alors qu’ils étaient 37% l’année dernière à ce niveau de diplôme. Les profils sont donc en moyenne plus diplômés. Les diplômes inférieurs sont stables.

Les clients des secteurs créatifs sont privilégiés par les freelances

Le classement des secteurs d’activités privilégiés par les freelances est presque sans changement par rapport à l’année dernière : le secteur des arts et de la culture arrive toujours en premier, alors que la communication visuelle et Internet arrivent en deuxième et troisième position. A noter toutefois le secteur de l’informatique (matériel et logiciel) qui remonte d’une place au détriment des médias qui occupent désormais la 5e place du classement.

Lire aussi :

Looking for the english version of 404Works? Let's go!

Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies (et des pancakes).

Fermer

1104 freelances en ligne actuellement. Voir les profils connectés

Fermer