CV freelance : 4 questions à se poser pour valoriser votre profil

Il y a 5 mois

Malgré la multiplication des outils de prospection en ligne, le bon vieux CV reste une arme de séduction incontournable pour le freelance en quête de nouveaux contrats. En quoi le CV d’un freelance doit-il être différent d’un CV préparé en vue de décrocher un poste de salarié ? Comment le rédiger et quelles sont les informations essentielles qu’il doit contenir pour maximiser vos chances d’être remarqué ? On vous dit tout dans cet article.

CV freelance

Mon CV peut-il être le même en tant que freelance et en tant que salarié ?

Sur le fond, il est préférable d'adapter le contenu de votre CV freelance à votre cible : vos prospects ne sont pas (forcément) des recruteurs. Du coup, la hiérarchie des éléments de votre CV ne suit pas toujours le même ordre si vous recherchez un contrat freelance ou si vous postulez pour devenir salarié. En effet, les clients à la recherche d’un freelance seront plus sensibles à vos expériences et surtout aux recommandations d’autres clients. Ainsi, votre formation passera au second plan car cette information - si elle peut rassurer un recruteur - n’est pas primordiale pour un projet freelance à court terme.

Sur la forme, on a l’habitude d’envisager son CV comme un document très codifié, qui peut sembler austère. En tant que freelance, vous pouvez vous permettre plus d’originalité : votre CV est en quelque sorte votre plaquette publicitaire. Si vous avez un profil plutôt créatif, le visuel a toute sa place. Soit en intégrant directement des exemples de réalisations (mais cela risque de rendre le document moins lisible), soit en annexant à votre CV un autre document de type Portfolio. Ainsi, la plupart des designers jonglent entre ces deux documents - CV et Portfolio - pour mettre en avant leurs compétences.

Le CV freelance n’échappe pas à ce débat sans fin : il y a les partisans du CV qui doit tenir absolument sur une seule page et ceux qui pensent qu’on peut allègrement s’étaler, surtout lorsque qu’on cumule plusieurs années (voire décennies !) d’expériences professionnelles. Pour un freelance, il est cependant plus sage d’envisager son CV comme une description synthétique et donc de s’astreindre à un document concis, quitte à renvoyer le lecteur vers votre site web pour plus de détails.

Dois-je indiquer mes tarifs ?

C’est une question qui revient souvent quand on aborde la prospection freelance. Indiquer une fourchette de prix pour vos précédentes missions ainsi que leurs durées peut être une bonne idée. Inutile d’être très précis, mais cela permettra au client de se projeter et d’évaluer l’adéquation de son budget avec le projet qu’il a en tête pour vous. Le fait de mentionner un tarif, même approximatif, a aussi l’avantage de poser les bases d’une future négociation, et donc d’éviter de perdre votre temps avec des clients peu sérieux.

Une autre possibilité est d’indiquer clairement dans votre CV des exemples de tarifs, pour les prestations les plus demandées par vos clients et qui constituent votre offre. Cette option est particulièrement pertinente dans le cadre de forfaits. Par exemple, un styliste en prêt-à-porter aura tout intérêt à préciser que pour une saison entière, il a réalisé tant de modèle pour cette marque, pour un budget défini.

Si vous fonctionnez au TJM (donc que vous facturez à la journée), nous vous conseillons d’indiquer clairement votre tarif journalier sur votre CV et de mentionner vos préférences concernant la durée des missions.

Lire aussi : Calculer son TJM de freelance.

Par ailleurs, il est utile de préciser vos disponibilités (notamment dans le cas où vous avez déjà des engagements récurrents avec d’autres clients) ainsi que vos préférences en matière de mobilité. En effet, si vous préférez travailler à distance en télétravail, ou au contraire, que vous privilégiez les missions dans les locaux du client, cette information est essentielle. N’oubliez pas - le cas échéant - d’indiquer votre zone de déplacement et si vous avez votre permis de conduire !

Une lettre de motivation est-elle indispensable ?

En tant que freelance, vous êtes en droit de vous poser la question. Elément indispensable d’une candidature crédible à un poste salarié, la lettre de motivation semble moins pertinente pour une mission freelance, pour une raison simple : vous n’êtes justement pas à la recherche d’un emploi pérenne, votre positionnement est davantage celui d’un prestataire qui propose ses services. Ainsi, l’argumentaire que l’on retrouve habituellement dans la lettre de motivation pourra très bien être développé (en beaucoup plus concis et direct) dans le corps d’un e-mail ou dans une proposition postée via une plateforme.

En réalité, la démarche de séduction relève beaucoup plus de la stratégie commerciale. Pour éveiller l’intérêt de votre interlocuteur, il est évidemment utile d’avoir quelques informations sur son projet. En cernant ses attentes, vous pourrez ainsi adapter votre discours et proposer d’emblée des prestations qui correspondent à son besoin. Dans ce cas, nul besoin de rédiger un grand discours, il est préférable d’aller droit au but en quelques lignes : vous n’aimez pas perdre votre temps ? Votre client non plus !

Comment rassurer le client et lui donner envie de me contacter ?

Mettre en confiance votre interlocuteur : voilà un des objectifs de votre CV de freelance. Recommandations d’autres clients, témoignages, citations, etc. Ajoutez des références qui permettent à votre client de se projeter et surtout de se sentir en confiance. N’hésitez pas à mentionner clairement le nom des sociétés, voire le nom des interlocuteurs avez lesquels vous avez traité. Cela peut sembler anecdotique, mais il n’est pas impossible que le destinataire de votre CV se renseigne sur vous auprès d’autres clients, afin de vérifier votre sérieux. Autant mettre toutes les chances de votre côté, en valorisant vos « meilleurs » clients.

Pour construire votre CV de façon percutante, envisagez-le comme un premier point de contact, qui doit donner envie au destinataire d’en savoir plus sur vous. Sans faire de mystère sur votre profil, l’idée est ici de rassembler votre « best-of » sur un document de synthèse, et de renvoyer vers votre site qui sera plus exhaustif sur votre parcours. Il y a fort à parier que votre CV sera consulté sur écran, vous pouvez ainsi placer des liens directement sur votre document PDF (évitez à tout prix tout autre format, notamment Word, qui risque de s’afficher de façon différente selon le terminal du destinataire).

Enfin, votre activité sur les plateformes freelance est un gage de sérieux qui valorise votre e-réputation. Il est donc très pertinent de placer des liens directs vers vos différents profils.

Lire aussi :

A propos de 404Works

404Works est la première plateforme freelance sans commission où se trouvent les meilleurs indépendants. Depuis 2009, notre communauté ouverte aux meilleurs professionnels du digital met en relation les porteurs de projets, recruteurs et prestataires freelances. Notre modèle est gratuit, sans intermédiaire et sans commission.

Inscription gratuite

Vous aimerez aussi


Looking for the english version of 404Works? Let's go!

Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies (et des pancakes).

Fermer

525 freelances en ligne actuellement. Voir les profils connectés

Fermer