En tant que freelance j’ai la chance d'exercer une passion plus qu’un métier, interview de Ron Courillon

Il y a 4 années


La vie de freelance n'est pas de tout repos mais elle est souvent source d'épanouissement personnel. Ron Courillon a décidé de témoigner sur 404Works afin de nous expliquer les raisons de son choix de travailler en indépendant.

Ron est marié, il a deux enfants, un chat et vit en Bourgogne. Son activité, bien que riche et variée est axée essentiellement autour de l’image. Ron intervient en tant que Graphiste/DA/Photographe. A l’aise aussi bien sur le Web que sur le print, il travaille pour des agences et des clients directs : des artisans aux grands comptes (communication, presse, pub, prise de vue, reportage photo, évènementiel, retouches photos, etc.).

Actif également au sein d’une association organisatrice d’un festival de musique, il gère la partie création graphique (logo, charte graphique, affiches, flyers, etc.) et collabore également comme photographe officiel (mettre le son en image).

Passé au freelancing pour la diversité

J'ai choisi de travailler en freelance pour la diversité. J’ai commencé il y a plus de 18 ans comme Concepteur-réalisateur multimédia en agence. Inconditionnel de Flash depuis ses débuts, j’ai eu le plaisir de travailler avec ce puissant outil pour différents grands comptes durant de longues années.

Véritable touche à tout, passionné par l’image au sens large - je suis également photographe - et par le son, une autre corde à mon arc, je regrettais de ne pouvoir évoluer vers d’autres supports (notamment le print et la photo), c’est une des raisons qui m’a poussé à me lancer comme indépendant.

Je travaille à fond

Ce qui me stimule le plus dans mon activité d'indépendant, c'est la variété mais aussi la curiosité ! Pouvoir switcher d’un dossier « sensible haut de gamme » à une intervention plus modeste, avec le même désir : celui de livrer une belle presta répondant à la problématique du client et l’entendre dire « Wow… t’as grave assuré ! », ça, ça me fait ma journée !

Quel que soit le client, je travaille à fond, dans le souci du détail, la réactivité et ne lâche rien, c’est ma marque de fabrique !

Sur le plan photographique, recevoir en fin d’année dernière trois récompenses pour mon travail aux International Photography Awards™ a été une très grande satisfaction personnelle et une réelle source de motivation !

Une passion plus qu'un métier

En tant que freelance, j’ai la chance de pouvoir exercer une passion plus qu’un métier. Même si être indépendant n’est pas de tout repos (le prix de l’indépendance), je parviens à concilier vie pro et vie perso avec beaucoup de bonheur. J’accompagne mes filles à l’école chaque matin, les récupère le soir, enchaine les devoirs et retourne au bureau.

Des journées bien complètes et rythmées ! Évidemment, en cas de rush, je sais m’organiser autrement !

J’ai également repris le sport, running & VTT, deux nouvelles passions qui me permettent de m’aérer l’esprit et de me regonfler à bloc pour enchainer, en grande forme, une nouvelle journée de 12 heures :)

Béni soit Skype pour les clients les plus lointains !

Concernant le statut de freelance, les choses ont déjà pas mal évolué. L’émergence des espaces de coworking ont réellement changé la façon d’appréhender le travail en freelance, l’isolement au fil du temps devenant l’un des gros point noir pour beaucoup. Le travail collaboratif, l’échange, le contact entre différents métiers permettent d’avoir une vision très large du marché. Même si, à titre personnel, je travaille seul au studio, les outils actuels permettent de garder un contact direct avec son réseau. Béni soit Skype pour les clients les plus lointains !

Ce qu’il faudrait améliorer ? Indéniablement alléger le régime fiscal des indépendants, et euhhh… comment dire… n’ayant pas peur de parler des choses qui fâchent : ne pas confondre indépendant et banquier ;)

Enfin, je pense que le freelancing va s’accroitre avec le temps. La flexiblité, la réactivité et la disponibilité étant de mise dans notre société qui va toujours plus vite.

Le mot de la fin ?

Comme ce n’est jamais la fin, une citation : « Avoir de quoi vivre dans l'indépendance, c'est là le plus grand des biens. » Voltaire

Retrouvez le profil de Ron sur l'annuaire freelance 404Works.

Looking for the english version of 404Works? Let's go!

Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies (et des pancakes).

Fermer

607 freelances en ligne actuellement. Voir les profils connectés

Fermer