Freelance VS Agence : quels sont les avantages et les inconvénients ?

Il y a 6 mois


Vaut-il mieux travailler en agence ou en tant que freelance ? Lorsqu’on débute, la question se pose assez souvent, que ce soit avant de formaliser son projet professionnel, dans les moments de doute une fois qu’on s’est lancé à son compte ou bien après quelques années en agence ou chez l’annonceur. Voici un récapitulatif des points positifs et négatifs des alternatives qui s’offrent aux professionnels du Web de nos jours.

Freelance VS. agence

Travailler en agence pour se faire une expérience... et plus si affinité

Travailler au sein d’une agence digitale - à un poste de développeur au sein d’une agence Web, au poste de community manager au sein d’une agence social media ou bien encore en tant que consultant SEO au sein d’une agence de référencement - c’est faire le choix :

  • d’une structure qui a différents secteurs d’activité au sein de son portefeuille de clients,
  • d’un poste offrant des perspectives d’évolution,
  • l’assurance d’un contrat de travail offrant certaines garanties.

Si on compare les conditions et le cadre de travail, toutes les agences ne se valent pas, mais le nombre d’entreprises dédiant leur activité au numérique est tellement important de nos jours, qu’il serait difficile de ne pas trouver une agence qui colle avec son profil. Les débutants comme les plus expérimentés peuvent trouver un poste qui leur apportera de l’expérience.

« Les personnes qui postulent chez nous sont bien souvent animées par l’envie de mettre en application leurs connaissances techniques au sein d’une structure leur proposant de s’épanouir au contact d’autres experts, avec des méthodologies de travail éprouvées et un esprit qu’on ne peut retrouver que dans les TPE et les PME. Nous recrutons fréquemment à différents postes en CDI au sein de nos 4 agences à Annecy, Marseille, Montpellier et Paris. » - Julien Ringard, directeur associé de l’agence SEO & SEA Digimood.

Quelles différences avec un poste chez l’annonceur ?

Travailler chez l’annonceur nécessite assez souvent une plus grande autonomie et parfois d’être beaucoup plus « touche à tout  » que spécialisé lorsqu’il s’agit des compétences. Un poste chez l’annonceur, c’est travailler pour un « client unique » ; l’agence s’en distingue avec une plus grande richesse au niveau des cas rencontrés (en fonction de son portefeuille client plus ou moins étoffé).

Ces deux types d’expériences peuvent être intéressantes et seront à choisir en fonction de votre profil et de votre capacité à vous adapter aux différentes contraintes inhérentes à la structure employeur.

L’entrepreneuriat ne date pas d’hier, mais ses formes d’expression ont grandement évoluées avec le numérique et l’évolution des cadres administratifs en France. De nombreuses configurations sont désormais à la portée de celles et ceux qui souhaitent entreprendre en solo : micro-entrepreneur, EIRL, portage salarial, coopératives d'activités et d'emploi, etc. Si on ajoute à cela le développement de plateformes comme 404Works, l’augmentation du nombre de structures d’accompagnement, etc. On obtient un terrain propice au développement des profils indépendants.

L’avènement de la « gig economy » au service du freelance

La « gig economy » a connu un boom avec l’explosion du numérique en France. Il est donc devenu assez facile pour un indépendant de trouver des clients, mais ça n’a pas toujours été aussi évident.

En effet, avant que les plateformes comme 404Works se développent, les freelances devaient avoir les compétences d’un commercial, parfois avec l’aide d’un petit réseau, ou la mise en place d'une collaboration avec un tiers. Avec le développement de l’utilisation de ce type de plateforme, les indépendants comme les entreprises y ont trouvé des avantages.

Du côté du freelance, la démarche est simple et rapide. Il/Elle profite d’une plateforme gérée par un tiers qui va capter une audience ciblée d’entreprises désireuses d’obtenir des services dans son domaine de compétence. Son offre sera face à une demande au milieu d’autres offres et ne nécessitera aucun autre effort qu’une demande d’adhésion. Le travail de prospection est effectué par la plateforme, le freelance, quant à lui, n’a plus qu’à adapter ses prix et la présentation de ses services ; pour résumer : à rendre attractive son offre de prestation.

Du côté de l’entreprise à la recherche d’un service, la démarche lui permet d’obtenir un feedback sur des professionnels aux profils variés et aux offres clairement différenciées. La prise de contact est centralisée et on retrouve sur la plateforme freelance, ce qui a fait la force de Blablacar ou bien encore Airbnb : la recommandation. Autrement dit, les avis positifs ou négatifs laissés par les précédents clients, un point clé dans la réussite de ce type d’activité.

Que choisir ?

Tout est une question d’équilibre et d’épanouissement personnel aux différents moments qui rythment une vie professionnelle.

Certaines personnes se trouveront plus assurées d’intégrer une grande entreprise, d’autres préféreront la convivialité des TPE et PME, d’autres encore la liberté de l’indépendant. Chacun de ces choix a ses avantages et ses inconvénients.

Nous ne pouvons que vous inviter à vous renseigner plus en détail sur les options qui s’offrent à vous ; voir vous faire accompagner par une structure d’accompagnement à l’embauche (ex. pôle emploi, associations de proximité, etc.) ou une structure d’accompagnement à la création d’entreprise (ex. CCI, incubateurs, centres de formation, etc.). Vous serez au contact de personnes dont le métier consiste à vous aider dans la construction et la formalisation de votre projet professionnel.

Looking for the english version of 404Works? Let's go!

Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies (et des pancakes).

Fermer

1503 freelances en ligne actuellement. Voir les profils connectés

Fermer