Les américains me répétaient : « Pourquoi tu n'as pas ton business en freelance ? »

Il y a 4 années


Mélanie Mâge est Social media manager. Elle exerce son activité en télétravail, en tant que freelance. Elle a décidé de répondre à nos questions sur les raisons qui l'ont convaicu de sauter le pas.

Je suis blogueuse depuis plus de 10 ans, je suis experte digitale. Actuellement, je donne des cours en ligne de référencement pour IonisX et gère les réseaux sociaux pour deux chaînes de restaurants : une nationale et une francilienne en tant que Social media manager avec un peu de relations blogueurs.

Je travaille majoritairement depuis chez moi et sinon de partout où j'ai une connexion internet.

Je me suis lancée en freelance après un séjour aux Etats-Unis 

Je me suis lancée en freelance après avoir passé 3 mois aux Etats-Unis et avoir entendu les américains me répéter sans cesse « Pourquoi tu n'as pas ton business ? », mais aussi pour casser la routine du métro, boulot, dodo et pouvoir cumuler plusieurs activités différentes que j'aime.

Ce qui me plaît, c'est avoir l'opportunité de faire plein de missions différentes comme du conseil, community management, rédaction web, cours de référencement et même de la figuration dans des films !

Il m'est arrivé plusieurs fois d'arrêter un entretien assez rapidement parce que le recruteur refusait le télétravail et de le voir assez surpris qu'à notre époque on puisse se permettre de refuser un job.

Ne pas être pris dans le piège du CDI

Les avantages du freelancing, selon moi, c'est de pouvoir diversifier mes missions et ne pas être pris dans le piège du CDI. Avoir des horaires assez libres, pouvoir travailler autant de 22h à 1h du matin qu'une demi-journée classique de 9h à 12h si besoin. Mais surtout grâce au télétravail pourvoir travailler de partout dans le monde où il y a une connexion internet.

Pour améliorer la place du freelancing dans le monde de l'emploi, il faudrait sensibiliser plus les entreprises sur le choix de prendre un freelance. Certaines missions me plaisent mais les entreprises ont besoin d'avoir leur employé dans leur bureau alors que je pourrais faire le même travail depuis chez moi ou ailleurs.

Il faudrait que certains chefs d'entreprise prennent réellement conscience du présentéisme. Etre au bureau ne veut pas forcément dire, travailler.

Un mot de la fin ou une citation qui vous inspire ?

J'en ai beaucoup mais celle-ci est très inspirante « Choisissez un travail que vous aimez, et vous n'aurez jamais à travailler un seul jour dans votre vie. » Confucius

Retrouvez le profil de Mélanie, sur l'annuaire freelance 404Works.

Looking for the english version of 404Works? Let's go!

Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies (et des pancakes).

Fermer

748 freelances en ligne actuellement. Voir les profils connectés

Fermer