Une addiction comme une autre - 2022 #25


Boulomanie

Connaissez-vous la « boulomanie » ? Il s’agit de l’addiction au travail, le terme est issu de l’anglicisme « workaholism » pour décrire le besoin incontrôlable de travailler sans cesse. Rassurez-vous, l’augmentation ponctuelle du temps de travail, liée à un gros dossier par exemple, n’est pas forcément un symptôme. Pour parler d’addiction au travail, il faut que ce comportement devienne compulsif et qu’il perdure pendant plusieurs semaines. Des chercheurs se sont penchés sur le rôle de la « pleine conscience » pour contrer ce phénomène addictif. A lire sur The Conversation.

Attention au faux ami « boulomane », qui désigne un amateur du jeu de boules… Lire plus bas les 5 conseils pour en finir avec le stress au travail.


L’actu de la semaine #25

  • 1/4 des salariés estiment que leurs conditions de travail se sont détériorées depuis 1 an. C'est ce que révèle le baromètre de la vie au travail ViaVoice publié mardi à l'occasion de la semaine de la qualité de vie au travail. Pour 77 % des salariés, le travail hybride (mix télétravail / présentiel) est facile à gérer. Mais pour 67 % des personnes interrogées, le lien humain qui prévalait par le passé entre salariés se détériore rapidement, de même que le sens donné au travail. En savoir plus sur franceinfo.
     
  • Télétravail : pour booster sa productivité, il faut se préparer comme si on allait au bureau et faire une petite balade matinale, pour simuler le trajet. La journaliste a mis en place cette routine, elle explique  : « mon humeur et ma productivité s’en sont trouvés améliorés ». Elle évoque également « un sentiment de bien-être global ». A lire sur Elle.
     
  • Digital nomad, il vit dans des hôtels. Rémi Mikel a quitté son job à Paris pour voyager tout en travaillant. Depuis, ce développeur web freelance de 33 ans réside à travers le globe en faisant des haltes de quelques semaines ou quelques mois. Son témoignage sur Les Échos Start.


5 façons d'en finir avec le stress

Vous êtes stressé au boulot ? Diana Arshakyan, psychologue clinicienne référente chez Lumm (start-up dédiée au bien-être mental en entreprise) livre ses conseils pour se détendre. On vous les résume :

1. Petit coup de stress ? Remettre de la cohérence cardiaque. Inspirez pendant 5 secondes par le nez, et expirez 5 secondes par la bouche, et ce, pendant 5 minutes.
2. Surmenage ? Faire une pause en pleine conscience. L'idée est de se couper de ses actions automatiques et de se reconnecter à l'instant présent.
3. Une négociation importante ? Les power posturesPrendre une posture confiante et assurée, même dans une situation difficile, a un effet positif sur notre mental.
4. Une journée chargée ? La méditation. On s'autorise à lâcher prise et à se détacher de toute réflexion.
5. Un sujet qui fâche ? Explorer le scénario catastrophe. Parfois, le simple fait d'accepter nos pensées et nos émotions plutôt que de lutter contre peut être d'une grande aide.

Brumisateur

Idée shopping : Rafraîchisseur d'air 4 en 1

Si vous avez souffert de la canicule (qu’on a vu venir) et que vous vous dites « plus jamais ! », ça tombe bien, on a testé pour vous cette petite merveille qui fait ventilateur, brumisateur, purificateur d'air, le café. Sans blague, ça marche très bien, ça ne pollue pas autant qu’une clim et ça ne coûte que 79 € (au lieu de 99 €, merci les soldes Cdiscount). Chaude recommandation.

Missions

La définition de canicule n’apparaît pas dans le Code du Travail alors qu'elle représente un risque pour la santé. Le point sur vos droits et obligations dans cet article très complet (Journal des femmes).

Looking for the english version of 404Works? Let's go!

Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies (et des pancakes).

Fermer

269 freelances en ligne actuellement. Voir les profils connectés

Fermer