Freelances : faites-vous connaître en ligne à moindre frais

09/04/2016 à 20:19

Vous démarrez votre activité de freelance et vous vous demandez par où commencer pour vous faire connaître et élargir votre clientèle ? Voici quelques astuces qui vous permettront de gagner rapidement en visibilité pour un budget très serré.

Quand on se lance en indépendant, on a tendance à négliger le coût que représente l'acquisition de nouveaux clients. Si vous avez déjà une base de clients fidèles, sachez que celle-ci ne sera pas éternelle. Vous ne devez surtout pas en être dépendant et pour cela, il est souhaitable d'anticiper au mieux les prochains mois, voire les prochaines années.

Pas évident quand on est submergé par les projets et que les journées font déjà plus de 10 heures me direz-vous. C'est vrai, mais il existe quelques bonnes pratiques qui vous permettront d'optimiser votre visibilité en ligne.

Votre site Web : le cordonnier mal chaussé n'est plus une excuse

Si votre site est « en cours de construction », deux hypothèses : soit vous avez les compétences pour créer votre propre site et dans ce cas, vous n'avez aucune excuse. Il est urgent de vous y mettre ! Il n'est pas utile de faire un site compliqué : un site en une seule page - design de type « one-page » - sera bien souvent plus efficace qu'une usine à gaz que vous ne terminerez jamais.

Si vous n'avez pas les compétences, vos excuses ne sont pas plus recevables ! Il existe aujourd'hui de nombreux services de création de sites internet pas chers, qui offrent des formules clés en mains, à des tarifs attractifs, souvent sous forme d'abonnement mensuel. Comptez entre 15 et 30 euros par mois pour un service de qualité.

En tant que freelance, votre priorité doit être de vous positionner sur un créneau porteur, afin d’être rapidement identifié comme un expert. Si votre palette de compétences est large, sachez que les moutons à cinq pattes ne rassurent pas forcément les clients qui se demanderont quel est votre cœur de métier.

Il est donc utile de vous poser des questions simples : quelle activité souhaitez-vous valoriser et pour quels types de clients ? Un profil, c’est un message, il doit être simple.

Quelques exemples de profils facilement identifiables, qui séduiront les clients : community manager spécialisé dans le domaine art et culture, développeur de site Web pour TPE et PME, rédacteur spécialisé en finance et économie.

Les contenus fondamentaux : votre portfolio, votre réputation et vos tarifs

Après le choix du positionnement, il est temps de vous consacrer aux contenus de votre site. Les trois fondamentaux : votre portfolio, votre réputation et vos tarifs.

Votre portfolio ne doit pas nécessairement être exhaustif. Il est même préférable de sélectionner un petit nombre de projets. Le plus important est de réussir à mettre en scène vos réalisations, de façon soignée et élégante. Pour cela, vous pouvez utiliser des « Showcase » qui permettent de poser vos créations sur des supports réels : ordinateur, tablette, ou même sur des supports papier de type brochure ou plaquette, particulièrement utile pour des projets qui auraient pu être imprimés. (Voir à ce sujet nos conseils pour votre portfolio de freelance).

Mettez en avant votre réputation. Quelques retours d’expériences de vos clients sous forme de citations seront vos meilleurs vendeurs : pensez à leur demander ne serait-ce qu’une ligne de commentaire sur votre travail.

Des exemples de tarifs sont très utiles pour permettre à vos futurs clients de se projeter. Jouez la carte de la transparence : il n'y a rien de plus désagréable que d'avoir la sensation que le tarif est déterminé à la tête du client. Il ne s'agit pas de fournir une grille complète mais à minima de lister les 5 prestations qui vous sont le plus demandées ou sur lesquelles vous souhaitez vous positionner et de déterminer une fourchette de prix réaliste, en vous basant notamment sur les prix pratiqués par vos concurrents.

Enfin, pensez qu'un formulaire de contact doit impérativement permettre l'ajout de pièce-jointe. En effet, vos futurs clients vous demanderont souvent un devis sur la base d'un cahier des charges… Qu’ils voudront vous transmettre sans délai.

Il est tout aussi important de mettre à jour votre site régulièrement, surtout si vous évoluez dans les domaines techniques. Il faut montrer que vous vous auto-formez aux évolutions des langages que vous utilisez.

Soignez votre autopromotion, notamment sur les réseaux sociaux

Votre site créé, il faut ensuite penser à son référencement et à sa promotion. L'inscription sur des annuaires et sur une plateforme freelance est indispensable mais n'est pas suffisant.

L’évaluation systématique de votre référencement est une habitude à prendre pour vérifier que votre site soit toujours optimisé pour les moteurs de recherche. Il existe pour cela des outils d’analyse très pertinents, par exemple WooRank ou Site Analyser qui proposent des analyses basiques le plus souvent gratuites.

Votre présence et votre activité sur les réseaux sociaux seront le premier vecteur de viralité pour votre profil. Les plus importants étant bien sûr les réseaux professionnels (Linkedin, Viadeo) mais Twitter et Facebook ont aussi leur place. Pour les créatifs, Instagram peut aussi s’avérer intéressant. Si vous êtes développeur, votre profil GitHub est une arme redoutable qui permettra de montrer la qualité de votre code.

Il est indispensable d’élaborer une stratégie de contenus pour optimiser votre présence sur les réseaux sociaux. Evidemment, celle-ci ne doit pas être trop chronophage. Voici quelques astuces pour occuper habilement l’espace :

  • Postez vos dernières réalisations afin de valoriser votre portfolio.
  • Mentionnez vos clients afin de les inciter à vous recommander.
  • Faites circuler votre veille sur les secteurs qui vous intéressent.
  • Engagez la discussion avec vos prospects (attention : cela ne doit pas être perçu comme de la publicité).

Pensez à ajouter l'URL de votre site sur vos profils et en signature de vos e-mails. Privilégiez aussi une adresse e-mail personnalisée avec votre nom de domaine, plus pro qu'une banale adresse Gmail.

Demandez à vos clients d'insérer un lien vers votre site dans les crédits des projets sur lesquels vous avez travaillé. C'est gonflé, mais qui ne demande rien n'a rien et vous risquez d'être agréablement surpris par le nombre de réponses positives.

Pour allez plus loin, rien ne vous empêche de faire de la publicité sur les réseaux sociaux ou même de faire appel à une agence inbound marketing. Le principe : mettre en œuvre une stratégie qui consiste à faire venir le client vers soi plutôt que d'aller le chercher. Mais dans ce cas, il est important de tenir à jour un tableau de bord qui vous permettra de mesurer le rapport coût / efficacité de vos actions.

Un nouveau client pointe le bout de son nez avec un projet important ? C'est une excellente nouvelle mais votre premier réflexe doit être de lui demander comment il vous a trouvé. Vous pourrez ainsi évaluer la pertinence des actions décrites précédemment.

Lire aussi : 10 conseils pour votre Portfolio de freelance

A propos de 404Works

404Works est la première plateforme freelance sans commission où se trouvent les meilleurs indépendants. Depuis 2009, notre communauté ouverte aux meilleurs professionnels du digital met en relation les porteurs de projets, recruteurs et prestataires freelances. Notre modèle est gratuit, sans intermédiaire et sans commission.

Inscrivez-vous gratuitement

Vous aimerez aussi


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies (et des pancakes).

Fermer

712 freelances en ligne actuellement. Voir les profils connectés

Fermer